J’M la galette #dimancheacroquer

J’M la galette #dimancheacroquer

galette5_GFCe week-end on s’accorde un petit break chez les amis, c’est l’heure pour nous de tirer les rois!!!

Le plus dur n’est pas tant dans la confection de la galette mais surtout dans le fait de ne pas oublier d’y glisser la fève!

Oh oui, j’appréhende souvent le moment tragique où mon regard croiserait le petit santon qui par mégarde n’aurait pas fait le grand plongeant au cœur de ma frangipane confectionnée avec tant d’amour…argggg!!!! Cette fois-ci tout me semble être sur la bonne voie, la galette a l’air d’avoir bien montée, elle est dorée à souhait et hume le tendre et délicat parfum de la vanille et du rhum.

Qui dit galette, dit couronne, pour l’heure je n’ai pas encore pris le temps de créer moi même ma couronne, mais ce ne serait tarder. En attendant, je trouve qu’il y en a de très jolies sur la blogosphère, cette année je craque pour le graphisme de celle mamieboude, je vous invite à y faire un petit saut, vous pourrez y télécharger les 2 modèles, La Reine & Le Roi.

Pour la recette, je vous avouerai que les plus simples sont souvent les plus délicieuses, alors pourquoi changer?

Tout d’abord, sortez votre beurre (60g) et vos 2 disques de pâtes feuilletées du réfrigérateur, préchauffez votre four th 185° Mélangez dans la cuve de votre robot (muni de la feuille) où bien pour les plus courageuses à la main, le sucre semoule (125g), avec la poudre d’amande fine (150g), évitez celle que l’on trouve en grande surface, elle est bon marché certes mais la saveur n’est pas la même. je me procure la mienne chez cook-shop, mais vous pouvez en trouver dans d’autres magasins dit « spécialisés ». Ensuite, et bien ce que l’on aime dans la galette c’est bien évidemment son bon goût de beurre! Et oui! une galette ne serait être digne de ce nom sans cet apport en matière grasse ^-^, vous pouvez y ajouter 60g environ, puis continuez de mélanger à vitesse moyenne.

Pendant ce temps fendez en deux, dans le sens de la longueur, la gousse de vanille, puis raclez l’intérieur de cette demi-gousse à l’aide du dos de la lame de votre couteau pour en extraire les graines. Vous pouvez mélanger les milliers de graines ainsi obtenues à votre préparation. On rajoute les 2 œufs entiers et les 2CS de rhum, par chez nous c’est le rhum charrette, ma petite île d’adoption ^-^, mais une autre rhum fera tout aussi bien l’affaire!

Ça y est votre appareil est prêt, vous pouvez déverser celui-ci sur votre cercle de pâte jusqu’a 1.5cm du bord, sans oublier d’y déposer la fève! Recouvrez, alors, avec le 2 ème disque de pâte, festonnez les bords de la galette à l’aide d’un couteau, décorer selon votre envie c’est le moment de faire appel à votre créativité, et puis à l’aide d’un pinceau, on badigeonne notre petite gourmandise avec un mélange de jaune d’œuf (1 ) et d’eau/lait (2CS). C’est parti pour 35 min de cuisson….

Mon petit (+) pour avoir un joli brillant, vous pouvez à la sortie du four, dorer votre galette avec un peu de confiture d’abricot ou bien du miel!

C’est l’heure pour moi de vous souhaiter un week-end croquant à souhait!

*****

Bonne dégustation!

galette4_GF

 

 

 

 

 

 

 

 

▲ Epiphaniement-vous ▼

▲ Epiphaniement-vous ▼

Aujourd’hui on fait honneur à la galette, j’ai pour habitude de faire la traditionnelle galette frangipane en ce temps de l’épiphanie, bien qu’entre nous je succombe littéralement pour la briochée, mais je n’ai jamais osé m’y frotter, d’ailleurs je ne sais pas pourquoi ^-^.

Et puis je suis tombée sur l’article d’Élisa etdieucrea et sa succulente recette de galette briochée, elle m’a donné tellement envie que j’ai fini par me lancer…n’hésitez pas à jeter un petit coup d’œil par chez elle vous y trouverez plein de jolies choses, merci beaucoup pour ce partage gourmand. Du côté des couronnes je vous invite également à venir rendre une petite visite sur deux blogs que j’aime beaucoup mini.reyve et zu, un diy à télécharger sur le champ!!! c’est bien dommage que le temps m’ai manqué…je me suis rabattue sur une couronne vahiné qui me rester au fond d’un tiroir, pour mon fils je crois que le plus important c’était d’avoir la fève!!!

Une qui était aux anges, la machine a pain qui a pu faire sa petite sortie du week-end, toute fière de participer à la confection de cette galette acidulée. Je ne suis pourtant pas une grande fan de la fleur d’oranger mais je pense en rajouter un peu plus la prochaine fois, il en va de même pour le rhum, par ici on aime bien ça!

J’ai laissé reposer la pâte en 2 temps, le 1er dans la machine à pain, (1h) le 2ème (1h) au four recouvert d’un linge humide en y ajoutant au dessous 2 bols d’eau bouillante de manière à créer un petit hammam pour notre galette, c’est qu’elle aime bien ça!

Après 2h de levée, la voilà prête a être décorée (sans oublier d’y insérer la fève, ce qui arrive souvent, on est tellement préoccupée par la réussite de notre galette qu’on en oublie le principal ^-^) et enfournée pour une 20 minutes…tic tac tic tac….c’est pas tout mais ça donne faim tout ça!

Ah oui le confit…et bien pour les fruits confits qui vous serviront de décoration soit option rapide on se procure des fruits confits directement en grande surface à cette période vous en trouverez très facilement, soit on à envie de tenter l’expérience d’un confit maison et dans ce cas vaut mieux s’organiser la veille car confire des agrumes c’est long oui très très lonnnnng vous trouverez plusieurs recettes sur le net, n’hésitez pas.

La première partie consistant à ébouillanter a plusieurs reprises les agrumes, la seconde à les faire frémir à petit feu dans un mélange équivalent d’eau et de sucre.

C’est long oui très long mais qu’est ce que c’est bon ♥__♥

On dirait que par ici on a trouvé un roi….et chez vous?4.jpg